Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche

L’eau

publié le 8 janvier 2015

Majestueuse dans les méandres de la Seine ou plus intime le long des berges des rivières, célébrée avec emphase dans les parcs des châteaux ou plus ordinairement dans les abreuvoirs et lavoirs des villages et hameaux, l’eau est partout présente dans les Yvelines. Même moins visible dans les sous-sols, elle participe de façon déterminante à la répartition des habitations et activités sur le territoire départemental.

D’un bout à l’autre du département, l’eau dessine des paysages différents : au nord, le jeu des boucles successives de la Seine et la présence des îles contribuent à la richesse d’ambiances fluviales, tantôt imposantes, tantôt intimes. Le sud et les grandes forêts forment le « château d’eau » de l’ouest parisien. Ainsi les eaux, discrètes au creux de leurs vallées prennent la forme de rivières et de rus, d’étangs, de sources et de mares. Le passé royal des Yvelines a magnifié l’eau jusqu’à la démesure grandiose des fontaines et jardins de Versailles. Trois cents ans plus tard, le réseau de rigoles et d’aqueducs aménagé pour alimenter leurs jeux d’eau compose toujours un patrimoine culturel unique en France.

.