Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche

Comment s’organise le contenu de l’Atlas internet ?

publié le 26 juillet 2016 (modifié le 19 octobre 2016)

Le contenu du nouvel Atlas des paysages des Yvelines se décompose en trois parties :

-  Les unités de paysage
-  Les fondements naturels et humains des paysages
-  La carte des enjeux

S’y ajoutent :

Un accueil éditorial
Une introduction présentant les huit grandes valeurs paysagères des Yvelines
Un moteur de recherche pour faciliter l’accès à des données précisément recherchées
Un lexique pour l’explication des termes techniques et des sigles
Des témoignages extraits des interviews menées, émaillant tout l’Atlas
La présente note méthodologique de présentation de l’Atlas.

La partie « observer » : cette partie brosse à grands traits la diversité des paysages rencontrés dans les Yvelines, identifie six grands ensembles de paysages et aboutit à la carte générale des unités de paysage pour le département, avec 23 unités distinguées.

Les unités de paysage : c’est la partie descriptive de l’Atlas, la plus précise. Une unité de paysage est un pan de territoire qui présente des caractéristiques paysagères propres. L’identification des unités est un moyen de connaissance qui permet de mettre au jour la diversité des paysages du département, et de définir les traits de caractère qui font la personnalité de chacun. Les unités de paysage offrent ainsi des bases pour définir et mettre en œuvre des modes d’aménagement du territoire adaptés et attentifs aux spécificités, et pour contribuer, au travers des actions quotidiennes d’aménagement, à la diversité et à la richesse des paysages héritées de la géographie et de l’histoire. C’est en ce sens que le paysage est un patrimoine vivant.

Chaque unité est présentée sous un même canevas :

Des cartes et blocs-diagrammes en colonne de gauche : carte de situation de l’unité dans le département, carte de l’unité paysagère (sur fond IGN 1/25 000e), différents blocs-diagrammes explicatifs

Un chapitre « Résumé », texte de synthèse accompagné d’une photographie représentative

Un chapitre « Situation », avec la liste des communes concernées, une carte schématique, un texte et la liste des sous-unités, ou unités de paysage locales.

Un chapitre « Caractéristiques paysagères, repérage d’enjeux », avec des titres parlants faisant état des caractéristiques, un texte détaillé descriptif et explicatif, des illustrations légendées/commentées appuyant chacun des titres parlants (photos, extraits de cartes et plans, schémas, dessins, …), une identification d’enjeux de paysage émaillant le texte.

Les analyses critiques ainsi développées n’ont pas l’ambition de l’exhaustivité : elles ont vocation à introduire au débat, à construire un regard critique partagé sur l’état de chaque paysage, à prendre la mesure d’actions concrètes qui pourraient être menées.

Les fondements des paysages : cette partie expose l’origine de la diversité des paysages des Yvelines, dans leurs dimensions géographiques, historiques et culturelles. C’est la partie explicative de l’Atlas, qui permet de comprendre plus en profondeur les origines et spécificités des paysages du département. Elle construite sous forme de texte rythmé par des titres parlants, appuyé par des cartes, photos et autres documents anciens ou contemporains.

- Les paysages et les reliefs
- Les paysages, la géologie et les sols
- Les paysages et l’eau
- Les paysages, les forêts et les milieux naturels
- Les paysages et l’agriculture
- Les paysages, l’urbanisation et les infrastructures
- Les représentations et usages