Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche

Les influences du substratum sur les usages du sol

publié le 13 novembre 2014 (modifié le 8 janvier 2015)

En deçà des grandes entités, la diversité des substrats géologiques module la composition paysagère en orientant l’hydrographie et l’usage du sol : à l’échelle locale, le paysage peut révéler l’influence du substratum.

Une organisation en mosaïque

Selon les situations, l’organisation du paysage peut se révéler homogène, ou au contraire faire l’objet d’un assemblage relativement complexe. Ce cas est fréquent pour le Tertiaire Parisien où les formations géologiques peuvent se succéder très rapidement.

Une organisation en transect

"En s'intéressant à la géologie, pour peu qu'on ait l'acuité de comprendre où et comment s'implantaient les villages des Yvelines, ça devient limpide. Du calcaire lutétien, une couche d'argile, et tout d'un coup on a l'eau, et le chapelet des villages qui est là. "

Alain FREYTET

En situation de pente, il peut être intéressant d’analyser l’organisation des éléments paysagers suivant la succession des formations, notamment lorsqu’on est en présence de nappes et de sources. L’usage traditionnel du sol et le type de milieux naturels se répètent souvent suivant des séquences type.